Restauration

Pendule / montre

Quand l'Horloger parle de restaurer votre pendule ou votre montre, il ne pense pas seulement à un nettoyage et un huilage du mouvement. Plusieurs étapes font partie de la restauration. 

Qu'est-ce donc qu'une restauration?

La restauration d'une pendule n'est pas simplement un nettoyage ou une remise d'huile fraîche. Il s'agit d'un travail soigneux qui consiste à réparer toutes pièces usées, refaire si nécessaire celles qui ne sont plus fonctionnelles ou perdues, nettoyer ou dérouiller chaque mobile et permettre ainsi à l'objet de retrouver vie comme autrefois.

Visualisation

Avant d'effectuer le démontage de la pendule ou de la montre, il est judicieux que l'horloger étudie le fonctionnement de l'objet et procède à certaines vérifications qui peuvent lui fournir des indications sur les causes du dysfonctionnement. Evaluation des ébats, des fonctions de la sonnerie, de l'échappement, etc.

Démontage

Il faut ensuite démonter et séparer le mouvement de son cabinet, enlever le cadran, et les aiguilles, désarmer les ressorts de barillets et démonter complètement le mouvement. Toutes les pièces sont disposées dans l'ordre sur le plan de travail.

Nettoyage

Toutes les pièces composant le mouvement sont regroupées par fonction et plongées pendant plusieurs minutes dans différents bains qui les dégraisseront, les désoxyderont, les nettoieront et les rinceront. On nettoie aussi les trous des paliers avec une cheville de bois.

Polissage

Toutes les pièces sont brossées et polies sur différentes meules et rendent ainsi les mobiles et platines propres, dérouillés et brillants selon la finition voulue.

Bouchonnage

Toutes les roues, l'une après l'autre, sont disposées sur les platines, dans leurs propres trous. L'horloger contrôle s'il y a de l'usure et si l'intérieur des paliers est ovalisé.


Lorsque le défaut apparaît, il faut procéder au bouchonnage qui consiste à percer un trou de plus grand diamètre à l'endroit du palier ovalisé et chasser un bouchon dont le nouveau palier correspond au diamètre du pivot correspondant.


Toutes les autres pièces usées doivent être rectifiées ou si nécessaire être refaites et remplacées. Il faut recontrôler les ébats de chaque mobile ainsi que chaque engrenage pour éviter tout risque d'arrêt de la pendule.

Pivotage

Après plusieurs années de fonctionnement, une pendule se retrouve souvent avec des pivots rayés ou usés. Il est nécessaire de polir ces derniers afin qu'ils puissent tourner dans leurs paliers sans résistance. 


Si le pivot est trop petit en diamètre ou cassé, il faut replanter un nouveau pivot. 


Cela consiste à percer la tige de la roue à l'emplacement du pivot abîmé et à chasser une tige qui deviendra, après le façonnage, un nouveau pivot. 

Réparation du carré de l'arbre d'un barillet

Le carré de l'arbre de barillet est souvent déformé ou voilé par l'utilisation d'une clé trop grande ou usée. Cette dernière arrondit les angles du carré et produit de grosses bavures, ce qui rend impossible le remontage de la pendule.


L'horloger reformera par martelage, limage et polissage un nouveau carré et mettra à disposition une nouvelle clé qui s'adaptera parfaitement à celui-ci.

Réfection d'un oeil de ressort de barillet

Au fil des années et après de nombreuses sollicitations, l'oeil d'un ressort peut être endommagé. Il faut détremper le ressort sur quelques centimètres et enlever la partie défectueuse.


Après avoir percé le nouveau trou, il faut limer les contours de ce dernier pour redonner la forme de l'oeil voulu.

Remplacement d'une dent cassée

Une des réparations importantes concerne le remplacement d'une dent cassée ou pliée. Il faut alors supprimer ce qui reste de la dent abîmée, pratiquer une encoche en forme de queue d'aronde. 


Puis dans une plaque de laiton il faut découper une languette que s'ajuste dans l'encoche et la souder à l'étain. 


Enfin, il faut limer la languette pour obtenir une dent qui ait la même forme que les autres. Un dernier coup de polissage et la réparation est terminée. 

Remontage

Chaque roue est remise à sa place de même que tous les mobiles devant se placer entre les platines ou les ponts. Si l'objet a un mécanisme de sonnerie ou une autre complication, il faut remettre en place tous les mobiles de fonction en respectant les critères de montage ainsi que les repères de chaque mobile. C'est ici que l'on apprécie l'étape de la "visualisation" citée plus haut et que l'on reconnaît le savoir-faire de l'horloger-rhabilleur. Certains mobiles sont à huiler et graisser pendant cette étape.

Réparation de l'ancre

L'ancre ou l'échappement est le mobile qui est chargé de communiquer au balancier la force motrice nécessaire à l'entretien de ses oscillations. Cette pièce est très importante et demande les plus grands soins pour assurer une bonne marche de l'horloge ou de la montre.


Avec les années de fonctionnement, les palettes d'ancre sont souvent usées et marquées par le passage des dents de la roue d'ancre. Il faut donc les restaurer en les limant et les polissant afin qu'elles retrouvent une fonction optimale.

Huilage

La lubrification se fait en général, pour une pendule ou une montre, en déposant une goutte d'huile ou de graisse dans les huiliers des paliers ou les pierres et sur toutes les fonctions qui ont une quelconque friction.

Contrôle général

Quand tout le mouvement est remonté, chaque fonction et ébat est contrôlé, réglé et si nécessaire modifié.

Nettoyage du cabinet ou polissage de la boîte

Selon l'objet, les cabinets de pendules en bois sont lavés et cirés alors que les boîtes de montres sont polies. Si nécessaire, il y aura des retouches de peinture à faire ou des décors à recouvrir de feuilles d'or.

Finitions

Le cadran peut être fixé ainsi que les aiguilles. Les cadrans en émail doivent souvent être restaurés ou rafraîchis parce qu'ils peuvent être fendus, ébréchés ou oxydés. Le mouvement terminé est alors remis dans son cabinet ou son boîtier. Il est possible que l'Horloger fasse appel à des artisans spécialisés (ébéniste, émailleur, bronzier, doreur) pour que votre pendule retrouve son état premier.

Contrôle final

Pendant encore plusieurs jours, la pendule ou la montre est remontée, réglée et contrôlée avec précision pour une marche précise et assurée.

Quand faut-il faire restaurer sa pendule?

A cause de la durée de vie des huiles utilisées, il faut compter de faire réviser sa pendule tous les 5 à 10 ans. Mais cela dépend de l'emplacement de l'objet chez le client, des variations de température et de la proximité de sources de chaleur (radiateur, cheminée, télévision). La pendule peut fonctionner plus longtemps mais alors elle tourne avec des huiles sèches et polluées par la poussière. Ce mélange forme un abrasif et une usure anormale se produit, ce qui va provoquer une mauvaise marche et pour terminer, un arrêt total.

En ce qui concerne les montres, il faut prévoir une révision tous les 2 à 5 ans.
N'hésitez pas à demander conseil à votre horloger qualifié. La restauration de votre pendule ou de votre montre sera faite dans les règles de l'art et sera accompagnée d'une garantie.